• Chap 7 - Noël

    Chap 7 - Noël

    POV Laisly

    La veille des vacances de Noël, je reçu une chouette avec, à sa patte, une lettre de mes parents. Ils me proposaient de revenir à la maison pour Noël. Ravie, je finis mon repas à une vitesse incroyable et j'attendis ensuite, devant les portes de la grande salle, que Floa ait terminé de manger.

    Je la vis sortir avec un groupe d'amis de Serpentard, je lui fis signe de me rejoindre.

    «- Çà te dis de venir chez moi durant les vacances ? Je suis sûr que mes parents seront d'accord! Dis-je avec un grand sourire.

    -C’est que...

    -S’il te plaît Floa! On pourrait bien s’amuser! »

    Je lui fis une tête d’ange pour qu’elle cède. Elle hésita un moment puis fins par acquiescer.

    « Justement, je n’avais rien à faire, me répondit-elle amusée, c’est d’accord! »

    Nous étions toutes deux ravies et nous avions hâte d’être à demain, et enfin en vacances. J'avais envoyé un hibou à mes parents, qui avait accepté de recevoir Floa. Celle-ci avait également prévenu son oncle. Nous nous étions donné rendez-vous le lendemain à 10h30 sur les quais du Poudlard express. La journée me sembla passer très lentement et je ne dormis pas beaucoup cette nuit-là. J'avais tellement mal dormis que le lendemain, j’arrivais en retard au quai. Heureusement, les portes n'étaient pas fermées, il n’était pas encore tout à fait 11h, le Poudlard express partait à 11h précise! Pas une minute de plus ou de moins. J'arrivais essoufflée devant Floa, qui me salua, avec un grand sourire, par un « On avait dit 10h30, pas 10h59! », alors que, juste avant, elle était devant moi en train de courir pour arriver sur le quai!

    Nous étions le 24 décembre et nous avions une semaine de vacances, c'est-à-dire une semaine à Londres ensemble. Dans le Poudlard Express, nous n’arrêtions pas de parler de Noël, et surtout de Londres… Après tout, Floa ne connaissait pas Londres. Ou du moins pas le Londres des Moldus.

    Une fois arrivées à la gare de King’s Cross, on sortit du Poudlard Express et nous quittions la Voie 9 ¾ en empruntant le passage du mur. Mes parents ne sont pas venus, on habite à deux stations de métro de la gare. Au moment de passer le ticket de métro, Floa resta bloqué devant les portes ne comprenant pas comment ça marchait. J’ai du lui expliquer qu’il y avait un mécanisme qui lisait le ticket de métro et s’il était valide, il ouvrait les portes. Floa ne su me répondre qu’un « C’est comme de la magie quoi! » avant de galérer à passer son ticket et à passer les portes. Je jetais un coup d’œil derrière elle pour observait une file de personnes aux visages énervés qui marmonnaient des paroles incompréhensibles. Dans le métro, ce fut la même chose, elle posait pleins de questions sur le fonctionnement du métro. Ce que je ne comprends pas, c’est qu’elle n’en posait pas pour le Poudlard Express. Je voyais que les gens dans le métro nous regardaient de travers. En même temps, deux filles de 11 ans, seules, avec pleins de bagages et des chouettes, ce n’est pas courant. L'avantage c'est que pour une fois nous avions de la place, les gens se tenaient à une bonne distance. Je ne sais pas ce qui était le plus effrayant, nous ou nos chouettes qui donnaient de grands coups dans les cages. Je crois qu'elles n'aiment pas le métro.

    Après 20 minutes de voyage et de marche nous arrivions devant chez moi, j’ouvris la porte et invita Floa à rentrer, puis je la suivis.

    «-Oh~! Tu es arrivée! lança ma mère qui me sauta dans les bras, ma petite sorcière préférée!

    -Tu en as mis du temps, me dit mon père assez sérieusement.

    - Bonjour! Euh oui, c'est que... Floa avait du mal avec le fonctionnement du métro, j’ai dû lui expliquer.

    -Bonjour Monsieur! Bonjour Madame, s’exclama Floa toute heureuse.

    Après une discussion avec mes parents, Floa et moi montions nos valises dans ma chambre où un matelas avait déjà été installé. Floa été ravi de découvrir comment vivaient les Moldus, elle avait hâte de voir tout ça de ses propres yeux. Nous descendîmes alors pour lui montrer comment nous faisions à manger.

    « -Il n’y a pas d’elfe de maison? Ou autre chose qui y ressemble? demanda-t-elle intriguée en observant ma mère faire à manger.

    - Un Elfe de maison? Qu’est ce donc? Intervint ma mère.

    - C’est un Elfe qui fait les tâches ménagères… Et aussi d’autres choses, répondit Floa en observant autour d’elle.

    -Ici on fait tous nous-mêmes! Sauf quelques trucs comme laver le linge par exemple… lui répondis-je.

    - Ça doit être fatiguant.

    - C’est une habitude à avoir... »

    Peu de temps après nous passions à table. Nous étions le jour du réveillon, donc repas de fête! Tout sur la table avait l’air délicieux! Floa observait la dinde d’une drôle de façon… Pourtant chez les sorciers on mange la même chose, non? Peut être qu’on ne la cuisine pas de la même façon.



    POV Floa

    Le monde des Moldu est effrayant! Et en même temps, fascinant. Je découvre à chaque instant de nouvelles choses. J'ai été étonnée d'être aussi bien accueilli par les parents de Laisly, pourtant ils ne savent rien de moi. Sa mère lui ressemble énormément! Des cheveux blonds et de grands yeux verts. On dirait elle en plus âgé! Un grand sourire aux lèvres, sa bonne humeur est tout de suite contagieuse. Son père semblait un peu plus sévère, mais dans le fond je suis certaine qu'il est très gentil. Il s'inquiète juste pour sa fille. Il est brun et ressemble beaucoup moins à Laisly que sa femme. Sauf ses yeux, d'un bleu presque violet.

    Excepté l'absence d'elfes de maison, je fus surtout étonné par le repas du réveillon. Il mangeait la dinde sans rien, juste cuite! Pas de crème de citrouille, de glaçage vanilis ou de soupe à l'ortie...

    Je vais finir par croire que la bûche de Noël c'est juste de la glace!

    Et pourtant le dessert était bien une superposition de crème glacé, enrobé de sauce chocolat, avec de petites décorations en sucre et en pâte d'amande.

    Pas de bûche garnie de gâteaux de miel et de confiture de mûre et groseille. Mais peu importe, car c'était délicieux. Je retiendrais seulement que nous cuisinons de manière différentes, mais au fond nos repas sont les mêmes.

    Après le repas, je montais préparer le matelas sur lequel j'allais dormir. Je n'avais pas eu le temps d'observer la chambre de Laisly en arrivant. Je remarquais maintenant que les murs étaient tapissés de posters inanimés. Sur l'étagère beaucoup de CD et de manga, ça aurait sûrement fait rire d'autres sorciers, mais je remercie Laisly de m'avoir fais découvrir tous ça. J'ai eu un peu de mal au début, avec les dessins qui ne bougent pas, mais maintenant c'est devenu aussi banal que les photos animées de sorciers. Je remarquais aussi une petite télévision dans le coin de la pièce.

    Je me souviens avoir acheté plusieurs livres sur le monde des Moldus lors de mes dernières vacances, tous ce qu'ils racontent est faux! J'ai appris plus sur eux grâce à Laisly que n'importe quel livre arnaque soi-disant sur les Moldus. Je devrais écrire un livre moi-même tiens... Sur ces pensées, je pris un des livres sur l'étagère et je m’allongeai sur le petit matelas. J'étais plus fatiguée que je ne le pensais car je m'endormis avant même que Laisly ne soit remonté.

    «Cadeaux~~!»

    Je fus brutalement réveillé par un pied qui m'écrasa la joue. Visiblement Laisly avait oublié qu'il y avait un matelas au sol, et que quelqu'un dormait dessus.

    «Aaah!

    -Oh, désolé Floa! J'avais oublié que tu étais là, s'exclama t-elle déjà en train de dévaler les escaliers, je suis trop pressé d'aller ouvrir mes cadeaux!»

    La lumière du jour à travers la vitre m’empêcha de me rendormir. Je regardais le réveil, il indiquait 9h00, je décidais de me lever. En me levant je vis à la fenêtre que le toit de la maison en face était tapissé de neige, il avait neigé pendant la nuit!

    Je pris les cadeaux dans mon sac et descendu dans le salon. Les parents de Laisly préparaient le petit-déjeuner tandis que celle-ci essayait de deviner le contenu de ses paquets.

    «Tu mangas d'abord! Ensuite on les ouvrira!» dit son père, mi-sérieux, mi-amusé.

    Je posai mes cadeaux avec le reste sous le grand sapin, et je m'installa à table. Ses parents me saluèrent et m’invitèrent à me servir. La table était garnie de petit pains au chocolat, toasts grillés avec diverses confitures, du jus de fruits et du lait, et également des assiettes de lards frits avec des œufs au plat. Pendant que l'on mangeait, une chouette que je connaissais bien s'installa à la fenêtre et attendit qu'on lui ouvre. Les parents avaient maintenant l’habitude des livraisons par hiboux. La chouette effraie de mon oncle déposa un paquet sur le sol et vient s'installa sur mon épaule. Ah, celle-là!

    «Elle ne partira pas sans une petite récompense, dis-je.

    -Haha! Elle est mignonne! Dis la mère de Laisly, amusée.»

    Elle lui donna un toast et la chouette repartit. Puis arriva l'ouverture des cadeaux. Laisly reçu des vêtements et aussi des mangas de sa cousine Alya. Elle offrit des Choco-grenouilles à ses parents. J'eus beaucoup de mal à me retenir de rire devant la réaction de son père quand la grenouille lui sauta des mains, tout comme Laisly à Halloween, il mit un peu de temps à s'en remettre. Sa mère en revanche, ne se retient pas de rire, elle semblait moins stupéfaite devant les étranges friandises des sorciers.

    A moi, elle m’offrit un assortiment de Pocky de différents glaçages! Elle me défia de ne pas tous les manger aujourd'hui. Je reçu un énorme bouquin sur les équipes de Quidditch du monde, ainsi qu'une robe de supporter de Quidditch vert foncé ornées d'une serre dorée sur la poitrine, c'est celle des Harpies de Holyhead!

    J'offris à Laisly un livre à la couverture noire et une baguette en argent: le fameux ''Les pouvoirs que vous avez toujours eus sans le savoir et comment les utiliser maintenant que vous êtes un peu plus sage''. Elle rit du titre extrêmement long et de la taille du livre! Mais je suis sûr qu'il lui sera utile, il regroupe toutes les sortes de magie de monde sorciers et leurs utilisations.

     L'après-midi, nous décidions de profiter des vacances pour visiter Londres, et surtout pour moi, d'en apprendre plus sur le monde moldu.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :